Patricia Bruzac Diététicienne Nutritionniste Psychosomaticienne

Diabète

DiabeteMon activité hospitalière en diabétologie et des raisons personnelles m'ont amenée à me spécialiser dans la prise en charge du diabète de type I et du diabète de type II.

L'alimentation et l'hygiène de vie font partie intégrante de la prise en charge du diabète I et II.

Le diabète de type II est une maladie chronique qui verra son évolution s'améliorer considérablement avec de simples conseils alimentaires.

Qu’est-ce que le diabète?

Le diabète se traduit par une hausse du taux de sucre dans le sang (glycémie)

Quand nous mangeons les nutriments (protéines, lipides, glucides), micro-nutriments et vitamines passent dans le sang lors de la digestion.

C’est l’insuline fabriquée par le pancréas qui va permettre aux glucides (sucres) de passer dans les cellules pour leur fournir le carburant nécessaire. Si l’insuline vient à manquer, les glucides restent dans le sang, c’est  hyperglycémie.

Dans le cas du diabète de type I, le pancréas ne fonctionne plus et le patient doit s’injecter quotidiennement l’insuline nécessaire pour maintenir une glycémie optimale. Ce diabète est d’origine génétique, son traitement se complète par une bonne hygiène de vie.

Dans le cas de diabète de type II, le pancréas n’arrive plus à fournir la quantité nécessaire. Il survient souvent dans lDe cadre d’un surpoids. Le traitement consiste soit à stimuler le pancréas, soit à faire baisser la glycémie. Dans ces deux cas une perte de poids associée à une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité physique amènera à une amélioration de la maladie, voire sa disparition.

L’objectif alimentaire sera de contrôler l’augmentation  de la glycémie en consommant de préférence des aliments à index glycémique bas

L’index glycémique? C’est le temps d’absorption d’un glucide, plus il est bas moins la glycémie augmente. Leur consommation est à privilégier

Les féculents sont des sucres lents, plus ils sont complets plus leur index glycémique est bas. Les légumes secs ont un excellent index glycémique !

Les sucres rapides (sucres, miel, confiture, etc…. mais aussi le pain blanc) ont un index glycémique  élevé. Consommés dans le cadre d’un repas contenant des lipides, des fibres alimentaires et des protéines, leur index glycémique baisse.